Partir en club vacances: guide pratique + photos

partirenclubvacances

Cela fait maintenant quelques années que mon amoureux et moi avons décidé que les vacances étaient essentiellement faites pour se reposer et qu’il en allait de notre tranquillité de ne pas se tromper dans le type de logement qu’il nous faudrait choisir. C’est pourquoi pour la troisième année consécutive, nous avons porté notre dévolu sur un club vacances pour pouvoir ainsi flemmarder comme bon nous semble et profiter un maximum des joies de la piscine et du buffet à volonté.

POUR LES PLUS IMPATIENTS, RETROUVEZ À LA FIN DE L’ARTICLE MES PHOTOS PRISES EN TURQUIE AU CLUB YALI CETTE ANNÉE

Depuis quatre ans que nous partons ensemble, nous nous sommes vite mis d’accord sur le type de vacances que nous voulions passer à deux: des vacances calmes et reposantes sous le soleil et à l’ombre des palmiers. La première année nous avons opté pour la solution qui nous semblait la plus simple: Je suis allée le rejoindre dans le Sud de la France, là où il séjournait avec ses parents pendant trois semaines, puis nous sommes restés une semaine de plus dans un petit appartement. La location ne nous avait pas couté cher, 200 euros pour deux la première semaine de septembre. Nous avions vue sur la mer, la plage se trouvait à moins de cinquante mètres, il y avait plein de petits magasins et de petites supérettes juste aux alentours et il y avait même une petite foire à cinq minutes à pied. C’était nos premières vacances en amoureux mais aussi le premier test pour nous qui n’avions jamais vécu loin de nos parents plus d’une semaine, c’est à dire sans que l’un d’eux nous fasse à manger, la vaisselle, passe la serpillère derrière nous, … Et bien pour la faire courte: on se serait bien passé de cette partie là ! Nous n’avions jamais véritablement fait la cuisine de notre vie et il fallait apparement rapporter nos propres produits ménagers si nous voulions faire le ménage. Bon nombre de nos chamailleries ont découlé des taches ménagères à effectuer chaque jour: nous aurions préféré aller à la plage plutôt que de perdre notre temps à faire à manger, à épousseter le lit et le sol des grains de sable qui se glissaient furtivement dans nos maillots de bain ou encore à récurer le frigo pour un minimum d’hygiène. Finalement ? On a fini par aller s’offrir des petits restaurants et à laver le sol avec du liquide vaisselle.
Ces premières vacances en amoureux restent tout de même l’un de mes plus beaux souvenirs et tout ces petits tracas ont été éclipsé par toutes ces images que je garde de ce moment rien qu’à deux, des moments magiques dans lesquels nos yeux pétillent de joies et d’amûûûûr pour l’un l’autre.

Mais ça… c’était avant !

MAIIIS ! Suite à cette première expérience, nous avons décidé dare-dare que ce type de vacances ne nous convenait pas, nous les jeunes flemmards que nous étions et que nous sommes encore. Alors quand fut l’heure de réserver nos prochaines vacances au soleil, c’est sans hésitation que nous nous sommes dirigés vers la première agence de voyage qui a croisé nos regards, et c’est ni une ni deux que nous en sommes ressortis cinq minutes plus tard avec dans les mains un catalogue regroupant des destinations plus belles les unes que les autres. Mer turquoise, transat, promesse d’un bar ouvert 24h/24, nourriture à volonté, multiples piscines, plage à 10 mètres, sable fin, … comment ne pas craquer ? Notre choix fut vite fait, nous avons éliminer tout de suite les hôtels trop chers pour notre budget, ceux n’offrant qu’une demi-pension ou encore ceux qui avaient l’air moins bien que celui de la page d’à côté. Notre décision prise, nous sommes retournés à l’agence quelques semaines plus tard, cartes bleues en mains et espoir de passer de sublime vacances en tête.
Destination pour ces deuxième vacances en amoureux ? Les Baléares. Je répète: Les Baléares ! Oui, vous avez bien lu ! LA destination qui fait rêver, qui nous semblait inaccessible alors même que ces îles se trouvent en Espagne. Je ne sais pas pourquoi on pensait cela mais en tout cas, ça y est, la réservation était prise et mon dieu ! qu’on avait hâte.
Et puis ? Et puis on a simplement adoré ! Alors l’année dernière nous sommes retournées dans la même agence et nous avons choisi de séjourner dans un hôtel encore plus ouf, encore plus grand, encore plus génial, en Turquie s’il vous plait ! Et c’était encore plus génial ! On a donc tout simplement décidé de repartir au même endroit cette année, avec notre meilleur ami en plus.

Comment réserver ?

Comme je vous l’ai dit, c’est très simple ! Il vous suffit de vous rendre dans une agence de voyage* en ayant déjà la destination de vos rêves en tête. Si vous ne l’avez pas, on vous conseillera simplement en fonctions de vos envies. L’hôtel choisi, vous n’avez plus qu’à choisir la date, souscrire ou non à une assurance, prendre la formule « départ tardif » ( si votre avion retour décolle tard dans l’après midi ou tard le soir, idéal si vous ne voulait pas vous trimballer vos valises toute la journée au bord de la piscine ), prendre vue sur la mer, ect – bien entendu, tous ces suppléments sont en plus du prix du séjour. Ensuite ? L’agence s’occupe du reste ! Elle vous fournira les cartes d’embarquement, les bons d’échanges à donner lors de votre arrivée à l’hôtel, quelques conseils pratiques en fonction de votre destination, etc. Vous recevrez tous ces papiers quelques jours avant le départ et l’heure à laquelle il faut se rendre à l’aéroport pour le départ vous sera reconfirmée par SMS.

* Tout peut également se faire via internet, cela vous permettrait par exemple de profiter de prix avantageux.

Le départ

Tous les papiers fournis par votre agence de voyage en poche, votre valise dans une main, vos papiers d’identités dans l’autre, il est temps pour vous de vous rendre à l’aéroport. Et là c’est une nouvelle fois très simple. L’agence vous aura préalablement dit à quelle heure s’y rendre de telle manière à ne pas être en retard. Après vous procédez comme habituellement lorsque vous prenez l’avion. Arrivée à destination, vous allez chercher votre valise puis vous vous dirigez vers la sortie. Là, un représentant de l’agence de voyage vous attendra et vous dirigera vers la navette à prendre pour se rendre dans le bon hôtel. Dans le bus, on vous fera remplir un papier à donner à la réception à votre arrivée. Vous descendez du bus, vous vous présentez à la réception, vous présentez tous les papiers qu’on vous aura fourni, on vous donne les clés de la chambre et un bracelet en plastique plus que précieux ( c’est lui qui prouve que vous avez accés à toutes la bouffe en illimité ), vous vous rendez dans votre chambre et… c’est fini ! Voilà, vous êtes officiellement en vacances et vous n’aurez plus qu’à vérifier quelle est la vue que votre chambre offre à vos yeux.

Partir en club vacances: avantages et inconvénients

À part la facilité à s’y rendre ? À part le cadre paradisiaque ? Voilà une journée type ( la mienne haha ) pour que vous puissez vous faire une petite idée de tout les avantages: Réveil à 8h45, on enfile le maillot, le short et hop direction le buffet du petit déjeuner. De 9h30 à 13h nous flemmardions aux bords de la piscine, nous alternions entre lecture, baignade, jeu de ballon et bronzette. À 13h, il était l’heure d’aller manger; snack ou restaurant principal ? Tel était notre grande question pendant les 7 jours. Puis à 13h30, après s’être goinfré jusqu’à n’en plus pouvoir, nous allions soit à la plage soit une nouvelle fois à la piscine, on jouait au freesby, à la baballe, on lisait, … Bref, c’était détente ABSOLUE ! À la fin de la journée nous allions dans la piscine chauffée puis nous rentrions dans notre chambre vers 18h. La femme de chambre était passée entre deux et tout était propre et clean, tout comme j’aime ! Une bonne douche, un peu de maquillage, une belle robe ni trop décontractée, ni trop habillée et c’était parti pour l’apéro ! Un verre ou deux, un bon repas et enfin une bonne soirée en amoureux ou entre amis, devant le spectacle du club ou autour d’un dernier petit verre. Et lorsqu’il pleuvait ? Nous allions nous faire faire un massage (payant) puis un hamman (gratuit), tout ça jusqu’à ce que le soleil sèche les dalles de pierre et les transats.

Vous l’aurez compris, les seules choses auxquelles vous aurez à vous préoccuper c’est de penser à bien réserver son transat au bord de la piscine avec sa serviette de plage fourni par l’hôtel ( ni trop à l’ombre, ni trop au soleil, on est d’accord ? ), de regarder les heures d’ouvertures des différents restos et snacks mis à votre disposition tout au long de la journée, de vérifier que son verre de jus de fruit est toujours rempli et… c’est tout ! Une femme de ménage passe chaque jour faire le ménage et tout ce que vous avez à penser en terme de bouffe c’est de bien faire le tour des nombreux buffets pour ne surtout pas rater la délicieuse pâtisserie au chocolat du jour.

En ce qui concerne le buffet, il n’était pas le même aux Baléares ou en Turquie. Aux Baléares, on nous servait des plats vraiment banals ( j’aime pas dire banaux, c’est moche ) à vrai dire: pâtes, lasagnes, frites, steak haché, … Tout était fait pour plaire au plus de monde possible sans vraiment faire attention à la nourriture locale. En Turquie, c’était différent, il y avait bien entendu des pâtes et des frites, mais il y avait aussi du poisson grillé et des spécialités Turques ( Kebab ! ), c’était assaisonné Turques, on sentait la mer et le soleil dans les plats et c’était bon ! Je dirais donc que cela dépend de l’endroit où vous tombez mais certaines fois il peut arriver que vous ne goutiez pas à la cuisine locale et c’est bien dommage.

Autre point décevant: franchement peu importe où vous partez, ça revient exactement à la même chose. Baléares, Turquie, la seule différence c’était les prestations de l’hôtel ( un 3 étoiles pour l’un, un 5 pour l’autre ). En revanche, certaines agences proposent à ces clients des sorties (payantes) pour découvrir le pays dans lequel on séjourne. Sorties en bateaux, dans les marchés locaux, dans des lieux incontournables de la région, … Mais ces sorties sont souvent chers. La première année, aux Baléares,  nous avons choisi de faire la sortie en bateau, nous nous sommes alors rendus en bus jusqu’à Palma où nous avons ensuite pris un bateau qui nous a baladé d’îles en îles toutes la journée. Et en Turquie… nous avons fait la même chose, une sortie en bateau qui nous a permis de nous baigner dans des eaux volcaniques à 30 degrés et de se faire un masque à l’argile naturelle. La troisième fois, nous n’avons rien fait, les destinations étaient trop loin ( 3 heures aller, 3h retour ) et trop chers pour nous.
À part ça, si comme nous, vous n’avez pas envie de vous hasarder dans les transports locaux par peur de vous perdre, on ne voit pas beaucoup du pays.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Pour l’année prochaine nous avons décidé de changer de mode de vacances. Ce qu’on veut maintenant, c’est voir du pays justement ! Partir toujours plus loin et rêver toujours un peu plus ! 3 ans de vacances en club, c’était juste génial mais nous pensons avoir fait le tour de la question. En fait, nous ne savons même pas si nous pourrons partir (vive les études…) mais on espère que ce sera sur un autre continent.

S1770140 S1770141 S1770145 S1770147 S1770152 S1770153 S1770156 S1770158 S1770159 S1770160 S1770162 S1770163 S1770165 S1770166 S1770167

J’espère que cet article vous aura aider et qu’à travers mon expérience, vous aura peut être donné envie de choisir ce type de vacances bien particulier. Et sinon vous, vous partez où en vacances cette année ? Et surtout: comment ? Dites moi tout <3 !!

Suivez moi sur votre réseau social préféré :

rolloverimagesample rolloverimagesample rolloverimagesample rolloverimagesample

2 réflexions sur “Partir en club vacances: guide pratique + photos

  1. Noemie S dit :

    Ha dis donc ça donne trop envie :) Mais mon amoureux et moi on préfère les vacances un peu débrouilles, donc je pense pas que le plan tout compris nous irait ! En tout cas c’était très intéressant au niveau des explications pour l’organisation , la preuve qu’on est tous différents ! A chacun ses vacances !

    PS : j’ai répondu à ton commentaire !

    XOXO LOVE
    Noé
    http://lepetitmondedenoemie.blogspot.fr

    • Birds dit :

      je vais voir tout de suite alors :) !
      C’est justement ce qu’on aimerait faire l’année prochaine, pouvoir découvrir un peu plus. On a fait le tour des clubs vacances, on a besoin de changements maintenant ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *