Mon rayon de soleil ◊ Les jolies Plumes

PHOTO-UNE_joliesplumes

J’aime particulièrement me lever à 07h du matin alors que la maison dort encore. J’aime quand le soleil n’est une nouvelle fois pas venu à notre rendez vous et qu’il a une fois de plus demandé à la pluie de le remplacer. J’aime descendre et m’apercevoir que même les chats dorment encore. J’aime m’apercevoir un peu trop tard que le café n’a pas été préparé, parce que tout le monde est encore endormi, justement. J’aime découvrir ma tête au matin, du noir sous les yeux et les cheveux qu’il seraient peut être temps de laver. J’aime tenter de recouvrir les dégâts à l’aide d’une pulvérisation intensive de shampooing sec sur les racines et d’une application de fond de teint gras et poisseux sur l’ensemble du visage.

J’aime me rendre compte que j’ai oublié d’appliquer une autre de ces crèmes à fort potentiel comédogène et que de cet oubli résulte un nez aussi sec que mes mains qui ne sont pas non plus en reste dans l’aspect craquelé.J’aime me tartiner les lèvres de rouge à lèvres et d’en mettre la moitié sur les dents de devant et l’autre moitié sur le menton. J’aime devoir soudainement accélérer le rythme car il est déjà 07H32 et que mon départ était prévu pour… 07h30. J’aime me rendre compte que j’ai oublié la moitié de mes affaires dans ma chambre et devoir remonter en essayant de faire le moins de bruit possible, pour ne pas réveiller les autres.

J’aime sortir enfin de la maison, toutes mes affaires dans un sac dans lequel désordre est maitre mot. J’aime me tromper deux fois de clé dans la précipitation, me diriger vers le portail, me retromper de clé à insérer dans la serrure, toucher la poignet dégoulinante d’eau de pluie, ouvrir en grand et voir que le voisin a une nouvelle fois cru que mon entrée de garage était une place de parking. J’aime être obligée de manoeuvrer pas moins de 10000 fois en marche arrière pour enfin pouvoir sortir la voiture et partir… au boulot. J’aime les automobilistes qui ne grillent les priorités, ne mettent pas les clignotants, roulent à deux à l’heure, … Je les aime tous en fait, tous autant qu’ils soient, je les aimes très fort, très très fort.

J’aime arriver au travail 20 minutes en avance malgré mon soi disant retard que mon cerveau stressé a imaginé et devoir attendre dans la voiture que quelqu’un daigne ouvrir les portes. J’aime sortir de la voiture, ouvrir mon parapluie et découvrir que tout un pan de celui ci est cassé, m’accrocher les cheveux (dont le shampooings secs a rendu encore plus gras) avec les branches de cet objet désormais totalement inutile. J’aime quand, m’etant finalement résignée à le fermer, me mettre à courir cheveux au vent jusqu’à la porte qui me parait loin, trop loin. J’aime sentir la pluie se déverser sur moi comme si elle voulait remplacer la douche que je n’ai pas eu le temps de prendre avant de partir. J’aime sentir mes cheveux gras et mouillés me dégouliner dans le dos, les gouttes s’écrasant une à une dans ma nuque puis coulant tout doucement le long de ma colonne vertébrale pour finalement finir leur course… dans ma culotte. J’aime mon jean trempé qui me colle aux cuisses comme une seconde peau et mes chaussettes imbibées d’eau qui m’assureront à coup sur un bon petit rhume dans les jours à venir. J’aime monter les escaliers quatre à quatre pour me dépêcher de ranger mes affaires puis les redescendre quatre à quatre parce que j’ai oublié de pointer en arrivant.

Mais ce que j’aime véritablement c’est tomber nez à nez lors de ma course effrénée avec mon amoureux travaillant dans la même boite que moi, qui me souris, les yeux pétillants, un café qui m’est destiné dans une main et des petits pains dans l’autre.

♦♦♦♦♦♦

Avec beaucoup beaucoup de retard voici ma première participation à l’atelier d’écriture Les Jolies Plumes (pour participer il vous suffit d’envoyer un mail à  latelierdesjoliesplumes@gmail.com). Les Jolies Plumes c’est un sujet donné chaque mois qui oblige à respecter certains impératifs mais dont la liberté de ton est immense ! Comme vous l’aurez deviné, le sujet de ce mois de mai était « une liste de j’aime ».

Souvenez vous, j’aime faire des listes ! Alors ce thème était en quelque sorte fait pour moi, non ^^? Comme vous avez pu vous en apercevoir j’ai décidé de prendre à contre pied ce sujet mais dans le seul but de prouver qu’il faut rester optimiste même quand tout va mal car votre rayon de soleil n’est pas loin (que ce soit un copain, une copine, un bon chocolat chaud, une paire de pantoufle qui vous attend au soir, un livre, votre animal de compagnie …).
Et surtout: même quand tout n’est pas rose, si on décide de tourner tout cela à son avantage, à l’aide d’une tournure de phrase ou une tournure d’esprit, tout nous parait plus joli ♥

J’espère que ce petit texte vous aura plu. Nh’ésitez pas à me dire que ce vous en avez pensé, que ce soit pour me complimenter (haha) ou pour faire des critiques constructives. Tout est bon à prendre :) !

Suivez moi sur votre réseau social préféré :

rolloverimagesample rolloverimagesample rolloverimagesample rolloverimagesample

 

8 réflexions sur “Mon rayon de soleil ◊ Les jolies Plumes

  1. Manuela dit :

    Un très joli texte ce d’autant plus que tu tournes en positif des choses que certains auraient vu d’un mauvais oeil ! Au passage, ton blog est une jolie découverte :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *