Lettre du futur ◊ Les Jolies Plumes

les jolies plumes lettre

Maman, ma chère maman,

Si tu lis cette lettre, c’est que je suis morte. Je préférais te le dire maintenant, au moins c’est clair même si tu ne me connais pas encore.

Tu vas trouver ça étrange, tu vas trouver ça fou, tu vas trouver ça insensé mais je suis ta fille. Je suis ta fille mais à l’heure où tu lis cette lettre je ne suis pas encore née, je ne suis pas même encore un embryon, pas même encore une simple pensée dans ton esprit.

Il fallait que cela se passe comme ça, je suis partie pour accomplir de nouvelles choses et révolutionner notre monde. C’était mon devoir, en quelque sorte. J’avais tellement d’idées en tête mais notre époque ne nous permettait pas d’innover. Les grands de ce monde bridaient nos talents pour garder le pouvoir et je ne pouvais pas profiter de cette intelligence que tu m’as donné à la naissance. J’étais folle de rester les bras croisés, à ne pouvoir rien faire alors que le monde partait en lambeaux tout autour de moi. Et puis cette personne est venue me voir un jour, elle m’a dit que si je venais avec elle, je pourrais enfin faire ce pour quoi j’étais née. Inventer, innover, parfaire, créer, … Là où elle m’emmenait, il n’y avait plus aucunes limites et tant que cela partait d’une bonne intention, les génies, les artistes, les rêveurs, les inventeurs pouvaient faire ce qu’ils voulaient, ils étaient LIBRES !

Cette personne venait du futur, maman. En lisant cette phrase, tu as sûrement du t’écrouler sur la seule et unique chaise qui se trouve dans ta chambre d’adolescente. Tu sais la bleue que tu aimes tant ? Tu la garderas d’ailleurs avec toi tout au long de tes multiples déménagements. Enfin, je ne veux pas t’en dire trop, c’est déjà assez dangereux que tu lises cette lettre, le futur pourrait en être modifié, gravement même. J’ai enfreint la loi en te faisant parvenir cette lettre, c’est pourquoi j’ai attendu que ma dernière heure soit venue pour me décider à finalement te l’envoyer. Cette lettre, c’était mon unique chance de te dire au revoir et te dire à quel point je t’ai aimé, je t’aime et je t’aimerais, encore et encore.

Je n’ai pas eu le temps de te dire au revoir quand cette personne m’a emmenée mais en y réfléchissant cela n’a même pas du t’étonner finalement. Parce que quand je repartirais dans ton présent à toi, tu sauras grâce à cette lettre où je m’en vais et pourquoi. Je t’aurais déjà dit au revoir avant même d’être née dans cette lettre que tu viens d’ouvrir.

Tu as mal à la tête maintenant n’est-ce pas ? C’est difficile pour moi aussi de comprendre tout cela. Je voudrais juste te remercier d’avoir gardé le silence toutes ces années sur ce voyage que j’ai effectué. Tu n’as jamais rien révélé…enfin… tu ne révéleras jamais rien à personne, ni même à moi. Ce n’est qu’en t’écrivant cette lettre que je me rends compte que tu étais au courant de tout cela, parce que c’est moi même qui te le dis aujourd’hui. J’ai mal à la tête aussi maintenant, tout s’entremêle dans mon esprit.

Cette lettre c’était pour te dire au revoir mais également pour te redonner de la joie . Tu m’a souvent raconté qu’étant adolescente tu n’avais pas confiance en toi mais qu’un jour, quelqu’un t’avais dit que tout se passerait bien pour toi. Et tu l’avais cru, parce que cette personne, tu ne la connaissais pas encore, mais tu savais que quand cela serait le cas, tu l’aimerais du fond de ton coeur. Je n’avais jamais compris cela d’ailleurs, j’étais même jalouse de cette personne que tu portais dans ton coeur. Maintenant je comprends, je comprends tout et toi aussi tu comprendras un jour.

Maman, tu n’as pour le moment que 15 ans et ça doit même te faire bizarre que je t’appelle « maman’, mais je ne peux pas m’en empêcher. Maman, sache que tu es une personne merveilleuse, la plus merveilleuse des personnes que j’ai pu rencontrer jusqu’ici ( et sache que j’en ai rencontré des gens, de tous bords et de tous types ). Tu as tellement été géniale avec moi, tu m’as élevée avec tellement de douceur et de bienveillance, tu m’as appris tant de choses que je ne saurais jamais comment te remercier. Je sais aussi à quel point tu désespères de ne pas trouver l’amour, mais tu n’as que 15 ans, tu es siiiii jeune ! Sache que tu connaîtras plus d’un homme et que tu rencontreras papa bien assez tôt. Encore une fois, c’est tout ce que je peux te dire, sinon je risquerais de compromettre tout ce qui a pu se faire jusqu’à mon présent à moi. Alors non, je ne te dirais pas le nom de ton futur mari, le nom de mon père, même si tu en meurs d’envie, je le sais.

Tu dois te demander pourquoi je t’envoie cette lettre aussi « tôt » dans ta vie. Pourquoi je ne te l’ai pas envoyé lorsque j’étais déjà née, cela t’aurait sûrement facilité la tâche dans la compréhension de cette lettre. C’est en fait pour une raison simple, les autorités ne penseront jamais à vérifier aussi tôt dans ta vie. Ils chercheront sûrement, ils savent qu’il y a eu un problème à un moment ou à un autre, mais ils ne chercheront pas aussi loin parce qu’ils doivent se dire que je ne t’aurais pas envoyé cette lettre à seulement 15 ans alors qu’il y avait un risque que tu ne comprennes rien à rien. Mais ce risque je le prends, je sais que tu es intelligente, tu sais que tu comprendras.

Tu dois aussi être curieuse, c’est comment le futur ? Et bien c’est comme quand tu me berceras le soir avant d’aller me coucher: le futur c’est merveilleux. À force de recruter des gens comme moi, le monde a pu se reconstruire, devenir un monde meilleur et à la pointe de la technologie. Tout ce à quoi tu penses lorsque tu t’imagines l’avenir, ça existe, ça existera. Innovations en matière d’écologie, de nourriture, de transport, tout est possible, tout est réalisable. Les gens peuvent voler sans prendre l’avion, il n’y a plus aucuns déchets, la téléportation, les voyages dans le futur et dans le passé, les explorations dans l’espace, les maisons volantes, … j’en passe et des meilleurs ! Tout est en hauteur, plus rien ne touche le sol, la nature a enfin repris ses droits, il y a à manger pour tout le monde mainteant. J’aimerais te faire un dessin, mais je ne pas de la catégorie artiste, c’est dommage, j’aurais tellement aimé t’en montrer un peu plus. Tu serais tellement émerveillée…

Il est temps de te quitter ma belle maman, tu me rencontreras bientôt mais en attendant vis ta vie, tu as de la chance, profites en.

Je t’aime maman,

Ta fille

♦♦♦♦♦♦

C’était ma deuxième participation à l’atelier d’écriture Les Jolies Plumes (pour participer il vous suffit d’envoyer un mail à latelierdesjoliesplumes@gmail.com). Les Jolies Plumes, c’est un sujet donné chaque mois qui oblige à respecter certains impératifs mais dont la liberté de ton est immense ! Comme vous l’aurez deviné, le sujet de ce mois de juin était « Une lettre reçue ou une lettre qu’on envoie […] une lettre dans laquelle votre héros se dévoile, s’excuse ou pardonne, entretient ou tente de raviver – faire renaître – le lien. Une lettre d’amour, une lettre de haine, une lettre de confession, une lettre d’amitié, une lettre pour se retrouver… ».

Hier, je suis allée voir À la poursuite de demain avec George Clooney, je suppose que c’est cela qui m’a inspiré pour écrire cette lettre. J’aime l’idée d’un futur calme, serein, où tous les problèmes seraient résolus et où tout serait possible. Je trouvais intéressant d’explorer ce futur imaginaire et ce problème de temporalité que cette lettre impliquait. Il doit d’ailleurs en avoir, des problèmes de temporalité, il m’a été difficile d’expliquer le pourquoi du comment. Mais j’espère que cette lettre vous aura plus et en aura fait voyager plus d’un. Excusez moi par avance pour les maux de tête qui sont peut-être survenus à la lecture de cette lettre .
J’ai adoré l’écrire en tout cas, ça n’a jamais été aussi facile pour moi d’écrire quelque chose, étrangement. Cette diégèse que j’ai difficilement créée dans cette lettre me plaît bien, peut être que je continuerais à développer cet univers, j’ai pleins d’idées en tout cas !

J’espère que ce fragment d’histoire transmise à travers cette lettre vous aura plu. N’hésitez pas à me dire que ce vous en avez pensé, que ce soit pour me complimenter (haha) ou pour faire des critiques constructives. Tout est bon à prendre :) !

Suivez moi sur votre réseau social préféré :

rolloverimagesample rolloverimagesample rolloverimagesample rolloverimagesample
Les autres jolies plumes ♥:
(à venir)

4 réflexions sur “Lettre du futur ◊ Les Jolies Plumes

  1. Laura dans l'espace dit :

    Alors là, j’ai été scotchée du début à la fin. C’était très beau et touchant.

    Ton texte m’a fait pensé à Interstellar… Mais si tu dis que tu t’es inspiré avec le film A la poursuite de demain, je suis curieuse de le voir…

    • Birds dit :

      Oh merci beaucoup <3 !
      C’est vrai qu’il pourrait faire penser à Interstellar ! Mais quand je l’ai écrit j’avais vraiment en tête À la poursuite de demain et j’ai complètement zappé Interstellar haha. N’empèche, c’est vraiment un aspect de l’univers qui me fascine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *